Semence paysanne

Les semences paysannes ont été baptisées ainsi pour les distinguer des semences certifiées produites par les entreprises semencières et les semences fermières qui sont des semences de deuxième génération produites par les agriculteurs à partir des semences certifiées.



Catégories :

Semence - Ensemencement - Technique culturale - Agriculture biologique - Utilisation durable des sols - Fertilisation

Les semences paysannes ont été baptisées ainsi pour les distinguer des semences certifiées produites par les entreprises semencières et les semences fermières qui sont des semences de deuxième génération produites par les agriculteurs à partir des semences certifiées. Les semences paysannes sont par conséquent des semences directement issue de celles que les paysans ont choisies et multipliées dans leurs champs avant le développement au XIXème siècle de la sélection variétale en lignée pure moderne. On parle fréquemment dans le cas des semences paysannes de variété-population pour marquer l'importance de la diversité intravariétale (au sein de la même variété. )

Émergence du concept de semences paysannes

Les semences paysannes sont un concept récent mais qui correspond à une réalité ancienne. Elle vise à les différencier des semences certifiées développées à partir du XIXème siècle et généralisée au XXème siècle.

Apparition des semences certifiées

Au XIXème siècle le modèle des herd-books originellement constitués pour la sélection des chevaux et des chiens de chasse se répand en agriculture. Initialement aux animaux avec la fixation de "races" puis aux plantes avec la détermination de "variétés".

Une nouvelle profession apparait celle de "semencier" dont la figure emblématique est Pierre Louis François Lévêque de Vilmorin (1816-1860) qui développe l'idée qu'il est envisageable de créer de nouvelles variétés en croisant des "lignées". La nouvelle sélection intervient par conséquent en deux temps :

Les semenciers développent alors des catalogues pour présenter ces nouvelles variétés et en assurer la promotion puis la défense.

Obligation de cultiver des semences certifiées

Au cours du XXe siècle, une règlementation sur les semences est progressivement mise en place dans la majorité des pays industrialisés. Elle établit un catalogue officiel[1]. Seules les variétés inscrites sur ce catalogue sont autorisées à la commercialisation. Les raisons invoquées sont l'obligation d'éviter les fraudes et d'éviter la mise en marché de semences présentant un danger pour la santé humaine.

Pour être inscrite une variété doit être connue différente, homogène et stable.

La dernière version de cette règlementation date du Décret 81-605 du 18 mai 1981, (J. O. Du 20 mai 1981). Il stipule que : «Le ministre de l'agriculture tient un catalogue comportant la liste limitative des variétés ou types variétaux dont les semences et plants peuvent être “mis sur le marché” sur le territoire national. L'inscription sur le catalogue est subordonnée à la triple condition que la variété soit différente, stable et suffisamment homogène.» Ce décret est «pris pour l'application de la loi du 1er août 1905 sur les fraudes et falsifications en matière de produits et services, en ce qui concerne le commerce des semences et des plants».

Les agriculteurs ne peuvent par conséquent seulement utiliser que des semences présentes dans un catalogue officiel

De la quasi disparition de la sélection paysanne à son regain

La règlementation en vigueur, la promotion des nouvelles variétés spécifiquement dans la période de l'après-guerre a pour effet la quasi disparition de la sélection paysanne et des variétés-populations. En effet, selon la règlementation, les semences paysannes pour être mises en marché, auraient du suivre les mêmes règles d'homologation que les autres semences. Or les variétés populations de par leur diversité intra-variétales sont moins homogènes que les variétés-lignées. Qui plus est l'inscription au catalogue est un processus coûteux qui dissuade l'inscription de variétés locales à faible diffusion et par conséquent à faible marché potentiel.

Inquiétude sur la perte de biodiversité

Cependant le quasi abandon de ces variétés-population se traduit par leur disparition. Il s'en suit un affaiblissement du pool génétique. Cette affaiblissement suscite des réactions :

Renouveau des semences paysannes

Le renouveau des semences paysannes s'effectue simultanément dans plusieurs pays, mais surtout au Brésil et en Syrie (rappelons que la Syrie est le berceau historique du blé).

En France, en 2003 (27-28 février) le colloque d'Auzeville, marque la naissance d'un réseau structuré de paysans-sélectionneurs qui revendiquent leur action et réclame un statut pour les semences paysannes.

En mai 2005 dans le cadre de la convention liant l'INRA à la confédération paysanne s'est tenu à Angers un colloque "Quelles variétés et semences pour des agricultures paysannes et durables" qui a officialisé la coopération entre les réseaux de paysans-sélectionneurs et la recherche agronomique.

Semences paysannes et semences fermières

Les semences paysannes sont fréquemment confondues avec les semences fermières. Cependant il s'agit de deux types de semences génétiquement particulièrement différentes.

Pour prendre une image musicale, les semences fermières correspondent à la reprise d'une chanson dont l'auteur est connu et vivant. Les semences paysannes correspondent à l'adaptation de chansons folkloriques dont les auteurs initiaux ne sont pas connus.

Notes et références de l'article

  1. Le décret du 16 novembre 1932 (abrogé) (J. O. du 19 novembre 1932, p. 12006-12067) institue ”un catalogue des espèces et variétés de plantes cultivées et d'un registre des plantes choisies de grande culture”.

Liens et documents externes

Liens externes

Recherche sur Google Images :



"La semence paysanne est source de ..."

L'image ci-contre est extraite du site www.passerelleco.info

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (300 x 222 - 20 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Semence_paysanne.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 03/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu