Scrappage

Le "scrappage" du sol est une des méthodes de renaturation, et de restauration de la biodiversité de sols appauvris par l'eutrophisation.



Catégories :

Technique culturale - Génie de l'environnement

Recherche sur Google Images :


Source image : commons.wikimedia.org
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le scrappage (enlèvement de la couche superficielle du sol) est un des moyens de mettre ces graines à jour et de faciliter leur germination.... (source : blog.photographies-naturelles)
  • scrappage de la couche eutrophe pour mise à jour et expression de la cryptobanque de graine du sol ; réintrouction d'espèces à partir de plants ou de ... (source : massylva)

Le "scrappage" du sol est une des méthodes de renaturation, et de restauration de la biodiversité de sols appauvris (en terme de biodiversité et de paysage) par l'eutrophisation.

Elle a été testé (le plus fréquemment avec succès) dans de nombreux pays, dont en France par les conservatoires botaniques nationaux et les conservatoires des sites, sur de nombreuses réserves naturelles ou autres sites protégés ou gérés pour leur biodiversité ou pour leu intérêt paysager ou scientifique.

Elle peut avoir des objectifs différents ;

Méthode et technique

Préparation d'un chantier de scrappage d'une lande paratourbeuse en cours d'enforestement spontané : phase de débroussaillage
Sol scrappé (ici constitué d'argile à silex, naturellement acide et pauvre). C'est une expérimentation

Le gestionnaire décape et exporte la couche superficielle de terre. Selon la superficie et les moyens humains et techniques disponibles, le scrappage se fait manuellement à la pelle, à la pelle mécanique ou au bulldozer, en veillant à limiter les impacts écologiques sur les parcelles périphériques.

Deux possibilités s'offrent au gestionnaire selon ses objectifs :

Avantages


Dans le cas où on vise la germination de graines enfouies, les résultats sont plus aléatoires car dépendant de nombreux facteurs dont l'âge, le nombre et la profondeur de ces graines, et la qualité du sol.

Inconvénients

Le gestionnaire doit parfaitement disposer d'éléments d'écologie rétrospective quelques sondages préalables sont nécessaires pour déterminer la profondeur de la couche riche à extraire, et peut-être la profondeur des graines dont on voudrait favoriser la germination.


Limites

Les graines du sol ou les graines semées doivent être viables.

Le gestionnaire ne peut se prémunir d'un éventuel aléa météo grave ou d'un incendie après le semi, mais ces aléas concernent l'ensemble des types de projets.

Si une source proche de nutriments vient "recontaminer" le terrain, les plantes qui ont reconquis la surface décapée risque d'à nouveau rapidement disparaître. La création d'une nouvelle zone scrappée jouxtant la première devrait permettre une colonisation plus rapide par les graines des plantes qui s'y sont développées.


Technique proche :

Liens externes

Notes et références
  1. Topsoil Inversion : breaking new ground in forestry * Topsoil Inversion : breaking new ground in forestry, Ed : Landlife Version PDF téléchargeable)

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Scrappage.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 03/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu