Résidu vert

Les résidus verts sont les restes de végétaux ligno-cellulosiques provenant de la taille et de l'entretien des espaces verts, publics et privés, de l'élagage des haies et arbres d'alignement.



Catégories :

Gestion des déchets - Engrais organique - Engrais - Fertilisation - Technique culturale

Recherche sur Google Images :


Source image : www.mairie-deuillabarre.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... de la ville de Montréal pourront voir leurs résidus verts transformés en compost.... Mickey voit l'avenir en vert. Mercredi 11 mars... (source : bio-stream)
  • En posant ce geste, les citoyens contribuent à valoriser les résidus verts en compost ainsi qu'à prolonger la vie du lieu d'enfouissement... (source : bas-saint-laurent)
  • fois plus de résidus bruns que de résidus verts. 4) Humectez le tas de compost pour que chaque couche (environ 5 à 7 cm / 2 à 3 pouces) soit... (source : compo.qc)

Les résidus verts sont les restes de végétaux ligno-cellulosiques provenant de la taille et de l'entretien des espaces verts, publics et privés, de l'élagage des haies et arbres d'alignement.

Les résidus verts sont une composante de la biomasse.

Les résidus verts ne comprennent pas les rognures de gazon.

Ils sont composés :

Le volume de ces résidus est important : en France, on l'estime à à peu près 17 millions de m³, soit 0, 3 m³ par habitant et par an.

Les agents économiques confrontés au problème de la gestion des résidus verts sont :

La législation actuelle impose la gestion des résidus issus de la production et de la consommation.
Les options pour gérer ces résidus verts sont l'incinération, l'épandage agricole des produits recyclés et le compostage. Néanmoins, la surface disponible pour l'épandage n'est pas illimitée. Il est par conséquent indispensable que des actions de concertation soient menées entre les producteurs de matière organique, surtout dans les régions disposant de faibles surfaces d'épandage. En France, le ministère de l'Environnement fixe une limite maximum à l'incinération afin d'obliger les collectivités locales à augmenter la part du recyclage et du compostage.

Le compostage des résidus verts peut être réalisé en mélange avec du lisier ou des boues d'épuration des eaux par exemple.

Pour l'obtention d'un compost de bonne qualité, il est indispensable que les résidus verts soient correctement triés, les corps non compostables ayant été éliminés. Dans cet optique, il est indispensable d'initier la population au tri par des actions de sensibilisation réalisées dans les déchèteries lors des collectes.

Le recyclage des résidus verts relève principalement du développement local.

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sidu_vert.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 03/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu