Noria

La noria sert à désigner initialement une machine hydraulique permettant d'élever l'eau en utilisant l'énergie produite par le courant.



Catégories :

Énergie hydraulique - Irrigation - Technique culturale - Logistique - Ouvrage lié à l'eau - Pompe

Noria à Möhrendorf en Bavière

La noria sert à désigner initialement une machine hydraulique permettant d'élever l'eau en utilisant l'énergie produite par le courant. Par ressemblance de fonctionnement, noria a désigné ensuite des dispositifs de transports et de gestion de stock.

Machine hydraulique

Une noria est une machine hydraulique qui forme l'ancêtre des centrales hydrauliques modernes. La noria (mot d'origine arabe) mue par un manège, était connue des Romains car l'irrigation était une obligation déjà ancienne dans ces régions semi-arides nouvellement conquises.

Elle permet de élever de l'eau et fonctionne suivant le principe du chapelet hydraulique. C'est une grande roue à ailettes installée sur un cours d'eau et actionnée par le courant. Un chapelet de godets fixés à cette roue élève et déverse l'eau dans un aqueduc associé qui la distribue.

Dans les zones sans cours d'eau, les norias étaient aussi utilisées pour remonter l'eau des puits, et ainsi irriguer les cultures. Dans ce cas, c'était le plus fréquemment un cheval, un mulet ou un bœuf qui, les yeux bandés, faisait tourner la roue.

Autres appellations

Selon les régions et les époques, diverses appellations ont été employés pour désigner la noria. On parle aussi de moulin ou de roue à eau, termes imprécis car utilisés aussi pour des machines qui ne font que transmettre la force de l'eau.

À Genève dans le quartier de La Jonction, il y avait les puiserandes qui assuraient l'irrigation des cultures potagères du XVIe au XVIIIe siècles, prenant l'eau dans le Rhône ou l'Arve[1].

Procédé logistique

Par ressemblance, la noria sert à désigner un dispositif de transports entre des points relais conçu pour éviter les transports longues distances.

Stock de rotation

Par ressemblance, la noria sert à désigner aussi, en gestion industrielle, un stock en rotation permanente.

Un produit fini est périodiquement retourné par le client final ou repris sur son site par le producteur pour être retourné en atelier où il subira divers contrôles, évolutions, modifications... avant d'être installé chez un nouveau client, et ainsi de suite. Un lot de produits en perpétuels aller-retours entre les clients et l'atelier est nommé une noria si, d'une part, le retour en atelier est une opération de maintenance préventive et , d'autre part, le produit retourné par le client ou retiré sur son site est immédiatement remplacé par un produit semblable du même lot mais portant un numéro de série différent.

À l'inverse, une opération de maintenance curative à l'issue de laquelle le produit retourné chez le client porte à priori le même numéro de série (sauf échange rendu indispensable par un produit non réparable) n'est pas constitutif d'une noria mais d'une opération de service après-vente.

Ce mode de gestion permet d'offrir au client la permanence de la disponibilité du produit sans recours à une unité de rechange et l'accès automatique aux évolutions mineures du produit. Par contre, il pose des problèmes certains quant à la propriété du produit dans le cadre d'une vente : le client, acquérant un produit unique identifié par son numéro de série, dont il devient propriétaire, est amené au bout du temps de la première rotation du matériel à recevoir et utiliser un produit semblable mais qui n'est plus le sien (numéro de série différent), tandis que l'unité qu'il a acquise est utilisée par un autre client. Ce problème est d'autant plus délicat que le numéro de série est rendu obligatoire par un nombre encore plus important de normes de qualité afin d'assurer la traçabilité du produit.

Notes et références
  1. René Guerdan, La vie quotidienne au temps à Genève au temps de Calvin, Hachette, 1973, p. 79.

Recherche sur Google Images :



"Noria l'espace de l'eau / Musées ..."

L'image ci-contre est extraite du site www.ot-larzac-vallees.fr

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (1504 x 1504 - 456 ko - )

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Noria.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 03/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu