Écobuage

L'écobuage, ou débroussaillement par le feu, est une pratique agricole ancestrale pratiquée dans le monde entier.



Catégories :

Technique culturale - Incendie - Chasse - Feu

Recherche sur Google Images :


Source image : debroussaillement-foret.ardeche.agriculture.g...
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Opération qui consiste à enlever la couche superficielle du terrain ainsi qu'à brûler sur place les matières organiques qu'elle renferme (source : fr.wiktionary)

L'écobuage, ou débroussaillement par le feu, est une pratique agricole ancestrale pratiquée dans le monde entier.

Initialement, le terme sert à désigner le travail d'arrachage de la végétation et de la couche superficielle de l'humus au moyen d'une "écobue", outil proche de la houe, l'incinération en petits tas de ces éléments puis l'épandage des cendres sur les terrains pour les enrichir en éléments nutritifs. Cette pratique coûteuse en main d'œuvre, a progressivement disparu au profit de la technique qui consiste à brûler directement les végétaux sur pied et qui a cependant conservé l'appellation "d'écobuage".

Intérêts de la technique

Cette technique offre de multiples intérêts :

En revanche elle comporte certains risques :

Ecobuage dans les Hautes-Pyrénées

L'écobuage en France

En France, l'écobuage est pratiqué essentiellement dans les zones montagneuses ou accidentées et persiste depuis des siècles. Quoique l'étymologie du nom "Pyrénées" soit soumise à diverses interprétations, elle pourrait signifier "montagnes en feu" (du grec ancien πῦρ pŷr, feu) selon un récit de Diodore de Sicile (Ier siècle av. J. -C. ). Ce massif est un témoin de cette pratique séculaire qui a profondément modelé les paysages sans appauvrir la nature qui ici est spécifiquement riche en espèces endémiques ou protégées.

L'écobuage est pratiqué le plus souvent sur un sol assez froid, au cours de la saison de repos de la végétation. Ainsi ses conséquences sur les milieux vivants sont radicalement différentes de celles observées sur un incendie d'été.

Consécutivement à l'abandon de nombreuses surfaces jadis mises en culture et qui depuis ont été envahies par les broussailles, l'écobuage n'est plus désormais l'outil exclusif du pastoralisme : il est aussi utilisé dans un but environnemental surtout au titre de la réouverture des espaces.

Cristallisant l'opposition entre le monde de l'élevage et celui de la forêt, la pratique de l'écobuage a connu des périodes allant de l'autorisation sans réserve à l'interdiction complète. Elle est actuellement réglementée et fait l'objet d'arrêtés préfectoraux fixant les périodes d'autorisation, la procédure de déclaration préalable mais aussi les conditions de sécurité à respecter.

L'écobuage est fréquemment assimilé, par méconnaissance, à un incendie - Ecobuage de grande ampleur dans les Hautes-Pyrénées

Quoiqu'un équilibre réglementaire semble le plus souvent avoir été trouvé, la pratique est cependant menacée par une perte progressive du savoir faire due à la conjonction de plusieurs facteurs tels que surtout la crise de l'élevage, la crainte des conséquences et des poursuites en cas de débordement, les tensions habituelles avec l'opinion qui, par méconnaissance, associe fréquemment les pratiquants de l'écobuage à des incendiaires.

Conscients de l'intérêt d'une pratique raisonnée de l'écobuage, certains départements mènent depuis plusieurs années des politiques d'accompagnement visant à favoriser la réalisation des travaux dans des conditions de sécurité perfectionnées. Ces actions portent sur la formation, la mise en commun des savoirs et des ressources, des aides financières ou plus exceptionnellement la mise à disposition d'un service de sécurité, ou alors la réalisation des chantiers par des équipes spécialisées. Dans les Pyrénées, ces politiques s'appuient le plus souvent sur la mise en place de commissions locales d'écobuage.

Parallèlement, le Code forestier organise désormais la pratique du "brûlage dirigé ", discipline voisine de celle de l'écobuage, pratiquée cette fois par l'Etat, les collectivités territoriales ou leurs mandataires (tels que surtout le Service départemental d'incendie et de secours ou l'Office national des forêts), dans un but de Défense des Forêts Contre l'Incendie (DFCI), au moyen de personnels particulièrement constitués et entraînés.

Pour en savoir plus

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cobuage.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 03/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu