Culture en terrasses

En agriculture, la culture en terrasses consiste à cultiver sur des terrains aménagés en terrasses horizontales, étagées, soutenues par des murets de pierres ou des levées de terre.



Catégories :

Technique culturale

Recherche sur Google Images :


Source image : www.e-voyageur.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Mais la culture en terrasses est l'unique moyen d'utiliser des versants assez... Les champs des régions océaniques ont pu être délaissés pendant des années... (source : persee)
  • découvrir dans d'autres régions toutes ces techniques oubliées.... La culture en terrasses est reconnue comme non rentable parce que seul l'aspect... (source : mediterritage)
  • Il s'agit d'une pratique respectant les traditions dans certaines régions du monde, tandis qu'elle est totalement négligée dans d'autres. La culture en terrasses est ... (source : irha-h2o)
Terrasses agricoles soutenues (marjades en catalan) sur l'ile de Majorque.

En agriculture, la culture en terrasses consiste à cultiver sur des terrains aménagés en terrasses horizontales, étagées, soutenues par des murets de pierres ou des levées de terre.

Étymologie

«Terrasse» vient de l'ancien français du XIIe siècle terrace, «amas de terre».

Structure de la terrasse

Une terrasse de culture est une surface horizontale aménagée sur un terrain en pente pour favoriser l'écoulement des eaux de ruissellement et leur infiltration dans le sol, pour lutter contre l'érosion et permettre la mise en culture du terrain. On parle de «terrasse de culture» ou «terrasse agricole».

La terrasse de culture fait le plus souvent partie d'une série d'ouvrages identiques étagés sur un versant.

Une terrasse de culture peut être bordée en aval par différents systèmes :

La technique du mur de soutènement permet d'obtenir des planches plus étroites.

Types d'agriculture en terrasses

Rizières en terrasses, aux Philippines.

Elle se pratique dans des régions de moyenne montagne soit pour lutter contre l'érosion des sols, soit pour permettre l'irrigation par inondation. On peut en distinguer deux grands types ; les rizières et les autres types de cultures.

Elles permettent d'augmenter la surface cultivable (labourable le plus fréquemment) dans des milieux pentus, et de mieux conserver l'eau. La culture en terrasse permet l'intensification du travail sur la parcelle, mais nécessite un entretien constant. Le maintien de surfaces horizontales favorise en outre le travail de l'agriculteur qu'il s'agisse de travail du sol, de traitements ou de récoltes.

Cette technique de culture, qui se rencontre tant dans des régions tropicales humides que dans des régions de climat méditerranéen, est le plus fréquemment synonyme d'une forte densité de population agricole. Elle requiert en effet une main-d'œuvre abondante et des efforts constants, et tend à être abandonnée dans les régions les plus développées victimes de l'exode rural.

Photos

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Culture_en_terrasses.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 03/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu