Chinampa

Une Chinampa est une surface cultivable artificielle créée dans les zones lacustres de Mésoamérique comme Texcoco et Xochimilco.



Catégories :

Mésoamérique - Mot nahuatl - Technique culturale - Île artificielle

Une Chinampa est une surface cultivable artificielle créée dans les zones lacustres de Mésoamérique comme Texcoco et Xochimilco. Cette technique d'agriculture utilisée par les Nahuas et surtout par les Aztèques, permettait de subvenir à plus de la moitié des besoins en nourriture de Tenochtitlán, la grande capitale de l'époque.

Ce mot d'origine nahuatl veut dire littéralement «lieu de la clôture de canne» (chinámitl, clôture de canne, -pan lieu), c'est-à-dire une parcelle de culture ; il est quelquefois traduit par «jardin flottant».

Description

Les chinampas se présentent sous la forme d'un réseau de canaux et d'îles artificielles, le plus souvent rectangulaires, dépassant d'environ un mètre de la surface de l'eau.

Des canaux étaient dans un premier temps creusés pour favoriser l'écoulement de l'eau. On disposait ensuite cette boue particulièrement riche en nutriments sur l'île, tenue par un réseau de branches de canne (jonc, canne de maïs) et de feuillage. Des semis était ensuite réalisés dans un mélange de boue et de feuillage, qui étaient enfin déposés sur l'île. Des arbres étaient aussi plantés pour limiter l'érosion de l'île par l'eau.

Les principales cultures étaient du maïs et des haricots mais on cultivait aussi pommes de terre, avocats, tomates, goyaves, amaranthes, piments, mais aussi des fleurs qui étaient particulièrement utilisées dans les cérémonies.

Cette technique permettait de récolter quatre fois par an, en variant les semis et la quantité d'eau et de boue.

Déclin

La déclin des chinampas s'est produit lors de l'arrivée au XVIe siècle des conquistadors espagnols qui apportèrent des nouvelles techniques de cultures et des animaux domestiqués, inconnus alors des Aztèques comme le cheval et le bœuf. Ceux-ci ont ainsi facilité le transport et le commerce de la nourriture qui n'avait ainsi plus besoin d'être produite sur place.

Aujourd'hui ce type de culture a quasiment disparu. Certaines parcelles ont été préservée dans la délégation de Xochimilco de Mexico et sont désormais inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Recherche sur Google Images :



"... chinampas or floating garden"

L'image ci-contre est extraite du site www.su.edu

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (713 x 505 - 299 ko - gif)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Chinampa.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 02/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu