Brûlis

L'agriculture sur brûlis est un dispositif agraire qui existe depuis la préhistoire, dans lequel le transfert de fertilité se fait par le feu, peut-être après une période de jachère longue.



Catégories :

Technique culturale

Recherche sur Google Images :


Source image : afrikimages.blogspot.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Au contraire, la culture sur brûlis est devenue l'unique dispositif de culture... L'abattage de la parcelle de forêt choisie pour y semer le maïs forme le ... (source : persee)
  • Il apparaît par conséquent que le dispositif de culture après abattis- brûlis est idéalement... surtout dans sa partie sud : c'est dans les zones de «friches et ... (source : fao)
  • La préparation d'une parcelle, du défrichement au brûlis, est par conséquent particulièrement variable aussi... Ces cultures sont le plus souvent mises sur une forêt secondaire, ... (source : irc.supagro.inra)

L'agriculture sur brûlis est un dispositif agraire qui existe depuis la préhistoire, dans lequel le transfert de fertilité se fait par le feu, peut-être après une période de jachère longue (friche forestière). C'est un mode de culture qui peut conduire à une dégradation durable des sols.

Terres brûlées au sud de Santa Fé (Province de Veraguas), Panamá

Au début du XXi ème siècle, elle serait toujours pratiquée par 300 à 500 million de personnes, principalement en zone tropicale, sur à peu près 1/3 de la planète (1, 500 million ha de terres arables [1], [2]).

Principes

L'Agriculture n'a pas été pratiquée qu'en zone tropicale (ici en Finlande, en 1892)

Le terroir, originellement forestier, est défriché en partie : les arbres sont coupés sommairement et laissés sur la parcelle, qui est ensuite brûlée. Sur la parcelle ainsi libérée, l'agriculteur sème ses cultures sans labour. Au bout de trois ans, la fertilité est épuisée et la parcelle est abandonnée à la friche. Une autre portion du finage est alors défrichée, et le cycle continue.

Cette technique ne nécessite qu'un outillage rudimentaire (hache), mais contrairement aux apparences, seule une faible part du carbone qui existait dans les arbres et la strate herbacée est transférée au sol, sous forme de charbon de bois (1, 7 % de la biomasse forestière antérieurement présente, en zone tropicale). Le sol perd aussi rapidement une partie de son activité microbienne et de sa matière organique [3].

Évolution

Dans un dispositif à l'équilibre, pour une année N, il y a trois parcelles cultivées :

Le reste de l'écodispositif est en friche ou en forêt. Pour maintenir ce dispositif, il faut à peu près 20 hectares de friche et forêt pour 3 hectares cultivés. C'est à dire, on laisse la forêt se régénérer sur 20 ans, puis on la brûle de nouveau pour l'exploiter 3 ans.

En cas d'accroissement de la population, ces dispositifs peuvent entrer rapidement dans un cercle vicieux :

etc.

À terme, en cas de pression trop importante, le brûlis peut aboutir à la disparition de la forêt. C'est surtout ainsi qu'a disparu une grande partie de la forêt méditerranéenne au Néolithique, laissant la place aux formations dégradées (garrigue, maquis).

Restauration de sols dégradés par l'agriculture sur brûlis

Icône de détail Article détaillé : Biochar.
Icône de détail Article détaillé : Akira Miyawaki.

Exemples


Liens externes

Notes et références
  1. Giardina CP, Sanford RL, Dockersmith IC, Jaramillo VJ (2000) The eVects of slash burning on ecosystem nutrients during the land preparation phase of shifting cultivation. Plant Soil 220 :247–260
  2. Goldammer JG (1993) Historical biogeography of Wre : tropical and subtropical. In : Crutzen PJ, Goldammer JG (eds) Fire in the environment : the ecological atmospheric, and climatic importance of vegetation Wres. Wiley, New York, pp 297–314
  3. Fearnside PM, Lima PM, Graça A, Rodrigues FJA (2001) Burning of Amazonian rainforest : burning eYciency and charcoal formation in forest cleared for cattle pasture near Manaus, Brazil. For Ecol Manage 146 :115– 128

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Br%C3%BBlis.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 02/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu