Aliment biologique

Un aliment biologique est un aliment produit suivant les principes de l'agriculture biologique.



Catégories :

Pratique alimentaire - Agriculture biologique - Utilisation durable des sols - Fertilisation - Technique culturale

Recherche sur Google Images :


Source image : fr.dreamstime.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Au Québec, l'appellation aliment biologique est soumise à la Loi sur les ... contre l'utilisation frauduleuse du terme aliment ou produit biologique.... (source : grandquebec)
  • L'agriculture biologique ou l'agriculture produit la bonne nourriture par des ... L'aliment biologique est défini comme nourritures qui sont produites sans... (source : e-articles)

Un aliment biologique est un aliment produit suivant les principes de l'agriculture biologique.

Le ministère de l'agriculture a créé un label «bio» avec le logo «AB» qui sert à désigner les aliments ne contenant pas d'éléments chimiques de synthèse. Il existe une tolérance de 5 % pour les ingrédients comme le sel marin qui, sans être des aliments biologiques stricto sensus, sont des produits naturels sans élément chimique de synthèse rajouté par l'homme.

Sur le plan de la valeur nutritionnelle, un rapport de 2003 de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) a conclu que «les données disponibles ont montré, généralement, pour des situations limitées, peu de différences significatives, et reproductibles, entre la composition chimique des matières premières issues d'agriculture biologique et celles issues d'agriculture conventionnelle.»[1]. Cependant, dans l'évaluation de divers risques sanitaires (pesticides, nitrates, métaux lourds, mycotoxines, dioxines, médicaments vétérinaires, farines animales, parasites), de tels aliments bénéficient d'un cahier des charges qui les rend globalement plus sûrs que les produits de l'agriculture conventionnelle[2]

AB et OGM dans l'Union européenne

Si un produit, conventionnel ou biologique, contient plus de 0, 9 % d'OGM, il doit être étiqueté. En-dessous de cette valeur, aucune indication au consommateur n'est requise.

Chaque État membre reste cependant libre de renforcer sa législation sur les produits «bio» de son terroir.

Références

  1. http ://www. afssa. fr/Documents/AUT-Ra-Agribio. pdf
  2. http ://www. afssa. fr/Documents/AUT-Ra-Agribio. pdf Voir les conclusions de l'AFSSA à partir de la page 180 du document

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Aliment_biologique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 02/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu